Pompéi, la cité disparue

Pompéi, tristement célèbre… Impossible de se rendre à Naples, sans aller visiter Pompéi. La cité est immense. On peut y voir le forum, les thermes, les théâtres, les maisons, tout au long d’un dédale de rues. C’est particulièrement saisissant de voir les fresques, mosaïques et sculptures. Beaucoup d’édifices sont en restauration, mais c’est tellement grand que cela n’a pas d’importance. Ce qui est agréable, c’est que les jardins sont très verts et fleuris. On redécouvre avec étonnement la grande modernité des modes de vie de la société romaine. Tout au long de la visite, je me disais, inlassablement, que c’est juste dingue d’arpenter cette ville ensevelie il y a presque 2000 ans. Quelle magique remontée dans le temps !

En pratique : On se rend sur le site de Pompéi par un train de banlieue en 45 min depuis Naples. Si vous prenez la carte Campania Artecard (32€), vous avez la gratuité pour 2 sites ou musées et les transports publics. Dans l’ordre, visitez plutôt Pompéi, puis le musée archéologique de Naples et enfin Herculaneum.

Publicités
Cet article, publié dans En Ville, Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pompéi, la cité disparue

  1. Ping : Naples, aux pieds du Vésuve | La Tournée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s