Zanzibar, la mythique

Zanzibar, rien que le nom évoque les îles, le turquoise des lagons, le blanc du sable et l’odeur des épices. Arthur Rimbaud se demandait : « Peut-être irai-je à Zanzibar, d’où l’on peut faire de longs voyages en Afrique ». J’osais à peine rêver de Zanzibar… alors j’en suis revenue enchantée.

Malheureusement, je n’ai vu qu’une toute petite partie de l’archipel. Entre tradition et modernité : à marée basse, les femmes cultivent les algues, revendues pour la fabrication de produits cosmétiques , tandis que le vent souffle dans les ailes des kitesurfeurs. Aujourd’hui, je rêve d’y retourner un jour tellement la magie opère dans cette merveille d’archipel.

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, Tentations, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s